>    Les missions techniques

 

  • l'installation de pompes, la supervisation de forage de puits et la réalisation d'études de potabilité de l'eau

 

  • la construction des réservoirs de stockage de l'eau
     

  • la création des réseaux d'adduction, en favorisant lorsque les conditions le permettent, les ressources locales (par exemple le bambou)

 

  • l'installation, en concertation avec les populations villageoises, de bornes fontaines

 

  • l'établissement des partenariats nécessaires pour assurer le développement de la ressource locale (bambous, bois)

 

  • la formation d'une équipe de techniciens capables d'intervenir sur les dispositifs installés
     

  • l'évaluation des sources possibles de pollution de la ressource en eau et l'implantation de dispositifs à la fois acceptables par la population et adéquats pour le traitement des eaux usées
     

 

Pour mener à bien ces diverses actions, des membres de l'AEV vont régulièrement travailler sur le terrain. Par ailleurs, pour maintenir des liens étroits entre les aspirations de la population et les solutions qui peuvent être proposées par l'association, des comités de suivi, comprenant les acteurs locaux (Maire de village, directeur d'école, plombier,...), sont mis en place dans les communes d'Afrique avec lesquelles nous travaillons.

>    Les missions de sensibilisation

 

L'AEV propose également un ensemble d'activités ludiques et pédagogiques en France (dans la région montpelliéraine) et dans les pays où se déroulent les projets. Ces activités réalisées par les membres de l'Association ont pour objectif d'informer et de sensibiliser aux problématiques de l'eau (la ressource, comment économiser l'eau, les maladies liées à l'eau,...). Ces animations, qui peuvent être proposées en réponse à des appels d'offre, sont un moyen pour l'association de trouver des financements pour ses actions sur le terrain

Nous nous investissons dans deux types de missions

1/1

 PRESENTATION

L'Association

L'antenne d'AEV au Bénin

Adresse :

 

Carré 1181, Bureau 411

1 ère rue à droite en venant de la Mosquée Cadjèhoun,

COTONOU,
BENIN

 

 

 

Membres :

 

- Responsable :   Jean-Marie HOUNSINOU       Téléphone : 00 229 96 96 38 37
- Secrétaire :   André DJOSSOU       Téléphone : 00 229 97 57 62 53
- Animateur/chargé de projets :   Maurille AGOUA       Téléphone : 00 229 95 84 39 33 /97 21 75 53

 

 

 

Missions :

 

 

Sa zone d'interventions au Bénin

ASSOCIATION
  
EAU POUR LA VIE

Le 29 janvier 2011, AEV a reçu le Prix du PRES UMSF de l'Université Montpellier sud de France.
Cliquer      pour voir la vidéo de la remise du Prix au salon de l'étudiant de Montpellier.


   

L'objectif de l'Association Eau pour la Vie (AEV) est de contribuer à l'aide au développement et d'animer des actions de développement durable en France et à l'international dans les pays émergents.
Installée depuis 1999 à Prades-le-Lez dans l'Hérault, l'Association compte une quarantaine de membres.
En partenariat avec les institutions publiques et des organismes privés, l'AEV mène en Afrique diverses actions visant à améliorer la distribution de l'eau à l'échelle de villages, à rationaliser son exploitation et à en assurer son assainissement.       

L'Association Eau pour la Vie est une association loi 1901, fondée en 1988 à l'initiative de 3 professionnels de l'eau, issus de la formation BIOFORCE à Bordeaux, dont Olusegun Taïwo, l'actuel Président.
 

Le projet à l'initiative de la création de l'association fut la réalisation d'un réseau d'adduction en eau potable dans deux villages de Tanzanie de 5000 habitants (1988-1989).
 

Puis, suite à la demande de la population, l'association s'est mobilisée au Nigeria (1990-1994) afin d'améliorer l'accès à l'eau d'un village de 10 000 habitants et au Bénin (1996-2000, Centre Songhaï, Porto Novo, technologie bambou/bois).
 

Les premiers projets ont consisté à utiliser une technologie maîtrisable par les techniciens locaux formés à l'entretien et la gestion des réseaux d'adduction d'eau. Ainsi, les ressources locales ont été utilisées : le bambou (bambusa vulgaris) pour les canalisations en Tanzanie et au Nigéria.
 

Aujourd'hui et depuis 2004, l'Association est à nouveau présente au Bénin et s'intéresse à la demande des localités non desservies en eau potable et en manque de système d'assainissement dans la région de Ouidah et de Porto-Novo.

Parution au JO n°5247133f du 15/02/1988
L'Association est également déclarée à l'INSEE n°siret 504 494 006 00019

AEV récompensée